• La fin de Charles Jourdan, à Romans

    Contre toute attente, le Tribunal de Commerce a prononcé la liquidation judiciaire de Charles Jourdan. Alors qu'ils étaient parvenu à récupérer les titres de propriétés de la marque Jourdan et à écarter son ancien patron Yanis Bilquez, les américains d'Omniscent ont finalement retiré leur offre de reprise du chausseur romanais. Pour expliquer ce revirement de situation, les avocats d'Omniscent ont mis en avant l'impossibilité, pour leurs clients, de vendre sur le marché nord-américain ; les droits d'exploitation de Jourdan, pour les Etats-Unis, le Mexique et le Canada, appartenant à une autre société. A l'arrivée, 212 salariés se retrouvent sur le carreau... à une semaine de Noël. Ils seront, en principe, pris en charge par la plate-forme de reconversion du cuir, qui s'était occupée, il y a 2 ans, des ex-salariés de Kélian...

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :